Morin

Mensonge

“Notre relation avec le monde extérieur passe, non seulement par les média informationels, mais aussi par nos systèmes d’idées qui reçoivent, filtrent, trient ce que nos apportent les médias. Là où nous avons pas d’opinion ou de préjugé préalable, nous sommes extrêmement ouverts aux informations. Lá où n’avons pas de structure mentale ou ideologique capable de l’assimiler ou de l’inscrire, les informations déviennent du bruit.
En revanche, là où nous disposons d’idées fermes et arrêtées, nous sommes très accueillants pour toutes informations qui les confirment, mais fort méfiants pour celles qui les contrarient.
Mieux encore, nous sommes capables de résister aux informations non conformes à notre ideologie, en percevant ces informations non comme informations, mais comme duperier ou mensonges.
(...) Nos systèmes mentaux filtrent l’information: nous ignorons, censurons, refoulons, désintégrons ce que nous ne voulons pas savoir (...)
(...) Ainsi, on s’arrange pour ne pas voir ce qu’on voit, on cesse de voir ce qu’on ne cesse de voir (saturation), on regarde autre chose (diversion) et cela même quand nous avons toutes les informations à notre disposition. Je pourrais presque formuler cette loi psychosociale; une conviction bien assurée détruit l’information que la dément.
(...) Effectivement, ce qui agit en nous, à la fois sobscurément et extra-lucidement, c’est la volonté d’empêcher l’information d’atteindre l’ideologie. Alors, elle détourne l’information, c’est à dire, s’en détourne. L’ideologie fait exploser l’information (Bobard! Mensonge” Calomnie!) pour que l’information ne la fasse pas exploser”
Edgar Morin, Pour sortir du Xxe siècle. Paris, Fernand Nathan, 1981.

“Fils unique, alors, je deviens orphelin, à l’âge de neuf ans, et je m’eloigne de ma famille, et c’est mon père le premier. Pouquoi? Parce que j’ai découvert le mensonge, ou soit, je jouais dans une place et mon père n’avait pas encore me raconté que ma mère était morte; il m’avait parlé que ma mère était partie en voyage. J’ai vu mon père en noir, avec des chaussettes noires, et immediatement j’ai tout compris, mais je suis resté en silence et il a continué a mentir pendant longtemps.
Alors, j’ai decouvert le mensonge. Je dirais même que par un extraordinaire hasard, quoique j’étais trop jeune, j’avais seulement dix ans, j’ai lu Édipe le Roi, de Sofocles, et qui m’a beaucoup touché. J’ai eu l’impression que la recherche de la verité est une chose horrible. Il faut affronter l’horreur de la vérité. Je crois que la question de la recherche de la verité que chacun de nous fait dans sa propre vie, est restée marqué pour moi, par cette première experience, ou soit, la haîne par rapport à ce mensonge qui m’a empêché - j’ai découvert plus tard- d’aller à l’envoutement de ma mère pour lui dire adieu. (...) après tout celà, ma mére est devenue une spèce de mythe pour moi. Elle s’apellait Lune. Alors, tout ce qu’évoque la Lune me provoque une très grande emmotion.”
Edgar Morin, Des Démons: Atelier en directe de la pensée d’Edgar Morin. SESC SP, 28 et 29 août, 2000, São Paulo.

Écrire au sujet de Mensonge

Entrez le résultat de l'opération mathématique ci-dessous:



Résultats

dernier

qu'Est-ce que c'est?

A seção círculo poético é a espinha dorsal deste site. 64 palavras-chave foram selecionadas pela pesquisadora Nurimar Falci, sob orientação de Morin, para proporcionar um acesso inusitado, lúdico e participativo à obra do pensador francês. As palavras são associadas aleatoriamente aos 64 cubos que formam um cubo maior: clique em "índice" para visualizar a disposição espacial das palavras.

Através do "console" (no canto superior direito, abaixo da faixa vermelha) você poderá navegar para as 6 palavras que fazem "fronteira" àquela em que você se encontra.

Leia o texto de Morin, e escreva sobre a palavra-chave que despertar seu interesse...

cima tras dir esq baixo frente
forma