Morin

Littérature

“La littérature aurait cette supériorité sur l´histoire et la sociologie; elle considère les individus inserés dans un milieu, dans une société, dans une histoire de vie personnelle (...) elle traite les être comme des sujets, avec leurs passions, leurs sentiments, leurs amours, toutes les choses ayant concernantes au singulier, au concret, aux individualités sont plus facilement oubliées para la sociologie.” Edgar Morin.

“Mon amour de la lecture m´etait venu dès les petites classes... Ma passion de lecutre s´exacerba après la mort de ma mére et je plngeai dans l´immense univers romanesque. Je lisais des romans quasi sans interruption, chez moi à table pendant les repas, au lit, dans le métro, dans la rue, mais aussi à l´ecole, pendant les classes, les protégeant par un plumier ou les cachant sur mês genoux, en classes de quatrième, troisième et seconde. J´ai ainsi appris la littérature au lycée, masi beaucoup plus des livres que je lisais en cachette que de la parole des professeurs.”

“Comme je ne dispose au préalable d´une culture vérité, je pars avec un ardeur insatiable, à travers la littérature, dans une vie imaginaire où je trouverai les vérités de ma vie concrète. 
Aprés les romans à usage de la jeunesse, puis d´aventures historiques ou exotiques, je vais, à partir de treize ou quatroze ans, à l´âge adolescent où les lectures peuvent marquer en fprofedeur l´être tout entier, découvrir les livres qui vont compter dans ma vie. Un livre qui compte nous dévoile une vérité ignorée, cachée, profonde, inforrme, que nos portions en nous, et il nous procure un double ravissement, celui de la  découverte de notre propre vérité dans la ´decouverte d´une vérité extérieure à nous, la découverte de nous-même dans des personnages estérieures à nous.”
Edgar Morin, Mes Démons, 1994, Éditions Stock. Paris.
               
“(...) Jusqu´à un certain âge, la littérature nous prépare pour à la vie. Elle canalise la circulation entre le réel et l´imaginaire. Elle allaite nos tropismes affectif. Au sortir de l´enfance elle nous doue d´une âme... Elle propose des patrons-modèles sur lesquelles s´habilleront nos tendances individuelles, et cet habillage, qu´il soi du sur-mesure ou de la confection, donnera forme à notre personnalité. Elle nous offre des antennes pour entrer dans le monde. Je ne veux pas dire qu´elle nous adapte à ce monde: au contraire, ses ferments de refus et d´inadaptation, son caractère profndément adolescent contredisent ce monde. Mais ils le contredisent en nous y faisant accéder. (...) Par le roman et le livre, je suis arrivé au monde.
Edgar Morin, Autocritique, 1992. Éditions du Seuil, Paris.

Écrire au sujet de Littérature

Entrez le résultat de l'opération mathématique ci-dessous:



Résultats

dernier

qu'Est-ce que c'est?

A seção círculo poético é a espinha dorsal deste site. 64 palavras-chave foram selecionadas pela pesquisadora Nurimar Falci, sob orientação de Morin, para proporcionar um acesso inusitado, lúdico e participativo à obra do pensador francês. As palavras são associadas aleatoriamente aos 64 cubos que formam um cubo maior: clique em "índice" para visualizar a disposição espacial das palavras.

Através do "console" (no canto superior direito, abaixo da faixa vermelha) você poderá navegar para as 6 palavras que fazem "fronteira" àquela em que você se encontra.

Leia o texto de Morin, e escreva sobre a palavra-chave que despertar seu interesse...

cima tras dir esq baixo frente
forma